Atout Prêt Conseil fête ses 10 ans !
Actualités

2021 : Quoi de neuf pour les porteurs de projet immobilier?

2021 : Quoi de neuf pour les porteurs de projet immobilier?

Des taux qui restent bas et le desserrement du crédit . Deux facteurs importants qui contribuent à la bonne marche du marché immobilier

2020 aura été une année compliquée, même pour ce qui concerne l’octroi de crédits immobiliers.

Tout d’abord, dans une période de baisse de taux, le respect du taux d’usure -calculé chaque trimestre sur la base des taux pratiqués le trimestre précédent- a empêché la bonne fin de certains projets immobiliers, notamment chez les primo-accédants.

De plus, la mise en application des décisions du Haut Conseil de la Stabilité Financière a généré une inquiétude grandissante tant chez les emprunteurs que chez les professionnels de l’immobilier qui voyaient les projets de certains de leurs clients devenir non finançables.

En effet, le fait de ne plus pouvoir dépasser les 33% du revenu a rendu le financement de certains projets immobiliers -notamment locatifs- impossible. L’analyse, faite par la majorité des banques, sur le reste à vivre (revenus - charges financières) ne devant plus possible.

Heureusement, en ce début d’année 2021, les futurs acquéreurs retrouvent le sourire.

Tout d’abord, grâce à la baisse des taux -combinée à une remontée des taux d’usure- qui permet l’augmentation de l’enveloppe de financement des dossiers que nous accompagnons.

Par ailleurs, l’assouplissement par les autorités financières du taux d’endettement maximum -qui passe à 35% au lieu du fameux 33%- a été très bien reçu par les professionnels de l’immobilier.

Pour autant, cela ne sera pas une réponse complète pour les primo-accédants (ayant pas ou peu d’apport) dont la part dérogeant à la règle des 33% dépasse largement les 15% autorisés par le HCSF.

Qu’en est-il du montant moyen de financement?

En France, comme dans notre région, le montant moyen d’emprunt est de 200.000€

Pour envisager un financement d’une durée de 25 ans, et respecter le taux de 35%, le revenu de l’emprunteur ou des emprunteurs, doit être de 2.400€.

Au titre de notre rôle de conseil, nous conseillons de conserver une capacité d’endettement (d’au moins 150€/mois) pour financer l’achat ou le changement d’une voiture.

Dans cette hypothèse, le revenu devra être d’un minimum de 2.750€ pour le/les emprunteur(s)

Dans tous les cas, et quelque soit votre profil d’emprunteur, avoir recours à un courtier en crédit vous permettra d’avoir les bons conseils pour construire votre plan de financement et, bien sûr, avoir accès aux meilleures conditions de financement pratiquées par les banques

nos agences
Courtier en crédit à Saint-Nazaire

Saint-Nazaire

Courtier en crédit à Pont-Château

Pont-Château

Courtier en crédit à Nantes

Nantes

Courtier en crédit à Pornic

Pornic

Courtier en crédit à La Roche Bernard

La Roche Bernard

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire